Les coliques du nourrisson: des astuces pour les soulager !

maman et bébé

Coliques du nourrisson…bouuuuh wechno hada tani ? C’est normal que le bébé pleure, c’est sa façon à lui de communiquer ? 

C’est certainement ce que vous dira votre belle-sœur ou encore votre voisine de palier. Heureusement pour vous, l’équipe éditoriale de Zolizola est ici présente afin de balayer quelques fausses croyances et éclairer les nouveaux papas et les nouvelles mamans sur le sujet. 

parents fatigués

Les coliques du nourrisson : c’est quoi au juste ?

Alors oui, les coliques de bébé sont normales (rien d’alarmant jusqu’à lors) mais sont très différents des pleures permettant au nourrisson d’exprimer la fatigue ou encore la faim. 

Coliques du nourrisson ou les crises de pleures

Qu’est-ce que les coliques du nourrisson ? Ce sont des épisodes de crises de pleure difficile à calmer, parfois inconsolables qui surviennent chez les bébés en bonne santé. 

Les coliques du nourrisson ont généralement lieu en fin de journée ou tard le soir. Les cris débutent et cessent de manière inattendue, sans raison apparente. 

bébé pleure

Coliques du nourrisson : jusqu’à quel âge ?

Les coliques touchent les nouveau-nés de quelques semaines à quatre mois. 

On estime d’ailleurs qu’environ 25 à 40 % des bébés de moins de 4 mois auront des coliques, que ces derniers soient allaités ou nourris au biberon.

Quelles sont les causes des coliques ?

Les causes des coliques du nourrisson ne sont pas toujours si évidentes, à ce propos, seulement 5% des cas peuvent être clairement déterminés. 

Néanmoins, les raisons les plus récurrentes sont : 

  • L’immaturité gastro-intestinale, les fameux maux de ventre ;  
  • Une allergie alimentaire ; 
  • Les migraines ;  
  • Les gaz ou les bulles d’air dans l’estomac ; 
  • Une mère fumeuse pendant la grossesse et l’allaitement ; 
  • L’excès de stimulation sensorielle ; 
  • L’angoisse du soir et le besoin d’être rassuré ; 
  • L’anxiété communicative de la mère ; 
  • Le besoin d’évacuer les tensions accumulées pendant la journée. 

Les coliques sont également dues à la croissance de l’enfant comme c’est le cas lors de la poussée dentaire

Maman et bébé

Comment reconnaître les coliques de bébé ?

Vous êtes parents pour la première fois et vous ne savez pas reconnaître les coliques de bébé ? Pas de paniques, voici une liste non exhaustive des symptômes les plus notoires à tenir en compte :  

  • Crises de larmes aiguës et intenses qui durent des heures pendant plusieurs jours ; 
  • Agitation physique, poings serrés, le visage rouge et les jambes repliées sur le ventre.

Si vous vérifiez la couche de bébé que vous la trouvez propre, si vous lui donnez à manger mais il refuse, si vous le posez dans son lit mais il/elle gigote, cela voudrait dire que les besoins principaux de votre bébé sont assouvis. 

Dans ce cas, il s’agit probablement de coliques. N’hésitez pas à contacter votre médecin pour vous en assurer. Seul le pédiatre pourra diagnostiquer avec exactitude la source du mal-être de votre enfant et prescrire un traitement si besoin. 

En attendant, n’hésitez pas à appliquer certaines recettes de grand-mère pour soulager le petit. 

bébé pleure

X choses à faire pour soulager les coliques du nourrisson

En plus du massage sur le ventre, le fameux dlik b’zit ezitoune, il existe une multitude de choses à faire pour calmer votre enfant et apaiser ses douleurs, en voici X : 

  • Instaurez une atmosphère apaisante pour réduire le taux de stress de bébé ; 
  • Installez votre petit à plat ventre sur votre avant-bras et baladez-le ; 
  • Privilégiez des biberons anti-colique pour empêcher l’air d’entrer dans son estomac ;  
  • Aidez votre nourrisson à avoir son petit rot ; 
  • Placez bébé en position verticale pendant l’allaitement pour réduire l’absorption d’air ; 
  • Evitez le lait de vache, il peut s’avérer indigeste pour les nourrissons ; 
  • Montrez-lui de l’amour, faites-lui des câlins, tentez de le/la rassurer ; 
  • Passez le relais à quelqu’un d’autre, reposez-vous. 

Le dernier conseil est primordial, car les crises de bébé peuvent être source de nervosité et de colère chez les parents. Dans ce cas, évitez de prendre bébé dans vos bras au risque de le bousculer. Attention au syndrome du bébé secoué

bébé apaisé
Sarah Gaci

Sarah Gaci, Rédactrice SEO.

Vous aimerez aussi